Du 27 avril au 23 juin 2024
Vernissage : Dimanche 28 avril de 14h à 17h
Récits de la création du monde : Racines et révélations : Kaylyn Baker, Sierra Barber, Mel Beaulieu, Corey Bulpitt, Lianne Charlie, Hannah Claus, Heather Dickson, Marcy Friesen, Margaret Nazon, Luke Parnell, Jason Sikoak, Sgoagani Wecenisqon, Vance Wright
Commissaires : Lori Beavis, Emma Hassencahl-Perley, Jake Kimble, Teresa Vander Meer-Chassé
La Biennale d’art contemporain autochtone (BACA), 7e édition
Galerie d’art Stewart Hall
Point-Claire (QC)

Les commissaires de la 7e édition de la Biennale d’art contemporain autochtone (BACA) unissent leurs forces depuis plusieurs nations et territoires pour commissarier une série d’expositions mettant à l’honneur les œuvres de plus de 60 artistes autochtones. Le thème principal des Récits de création nous guide à travers les sous-thèmes attitrés à chaque espace participant. Racines et révélations est le thème qui, selon nous, correspondait le mieux à la galerie d’art Stewart Hall.

Nos racines, en tant que peuples autochtones, sont ancrées profondément dans les terres et les eaux qui nous entourent, s’entrelacent, se tissent et se connectent les unes aux autres. La colonisation, le génocide et les effets permanents des déplacements forcés ont mis à rude épreuve les liens qui nous unissent à notre communauté, à notre famille et à notre culture. Cependant, même si ces liens paraissent parfois hors de portée, on assiste à une résurgence vivante, à un réapprentissage et à un rétablissement des contacts au sein de nombreuses communautés autochtones.

Les œuvres d’art présentées dans cette exposition évoquent activement le passé pour révéler des vérités sur notre présent. Chaque artiste fait valoir ses liens avec sa culture et sa communauté d’une manière forte et intentionnelle; leurs créations nous racontent la culture, la famille et l’histoire de chacun d’entre eux. Au moyen de divers procédés tels que la sculpture, l’installation, la peinture, le perlage et la couture, les artistes partagent des moments intimes de (ré)apprentissage que nous admirons et célébrons dans cet espace.

La Biennale d’art contemporain autochtone (BACA) tient à remercier le Conseil des Arts du Canada, le gouvernement du Québec (Conseil des arts et des lettres du Québec, Fonds d’investissement pour le rayonnement de la Métropole, Secrétariat des affaires autochtones), le Conseil des arts de Montréal, Tourisme Montréal, ses partenaires de diffusion et ses partenaires médias.

Lancée en 2012, la Biennale d’art contemporain autochtone (BACA) est un organisme à but non lucratif basé à Montréal (enregistré en 2016) qui promeut le travail des artistes autochtones. La biennale a lieu tous les deux ans, dans plusieurs lieux, et chaque itération se concentre sur un thème spécifique. L’événement s’adresse à un public de plus en plus large – autochtone et non autochtone – et présente des artistes émergents et établis. Notre mission est de promouvoir l’art autochtone, de sensibiliser et d’éduquer le public aux questions culturelles des Premières nations.