Du 18 mai au 7 juillet 2024
Récits de la création du monde : Esprit Cœur Pensée Corps : Haley Bassett, Catherine Boivin, Samaqani Cocahq, Oakley Wysote Gray, Cora Kavyaktok, Helen Pelletier, Sally Tisiga
Commissaires : Lori Beavis, Emma Hassencahl-Perley, Jake Kimble, Teresa Vander Meer-Chassé
La Biennale d’art contemporain autochtone (BACA), 7e édition
Quai 5160 – Maison de la culture de Verdun
Montréal (QC)

Les commissaires de la 7e édition de la Biennale d’art contemporain autochtone (BACA) unissent leurs forces depuis plusieurs nations et territoires pour commissarier une série d’expositions mettant à l’honneur les œuvres de plus de 60 artistes autochtones. Le thème principal des Récits de création nous guide à travers les sous-thèmes attitrés à chaque espace participant. Esprit Cœur Pensée Corps est le thème qui, selon nous, correspondait le mieux à la Maison de la culture Verdun.

Les entités autochtones sont sacrées. Les traumatismes intergénérationnels, les connaissances intergénérationnelles et la mémoire du sang sont transmis par nos gènes et façonnent nos esprits, nos cœurs, nos pensées et nos corps. Les entités autochtones ont subi des générations d’abus, de souffrances et de génocides. Pendant des siècles, les entités autochtones ont été réduites à l’état d’objet, les idées autochtones ont été ignorées et les cœurs autochtones ont été exploités; la tentative incessante de briser les esprits autochtones continue d’échouer. Il était important pour nous, en tant qu’Autochtones, de présenter des œuvres d’art qui témoignent de la force, de la résilience et de la passion de nos esprits, de nos cœurs, de nos pensées et de nos corps.

Les œuvres présentées dans cette exposition ont été choisies en raison de leur énergie positive et de leur forte présence. Chaque artiste a une pratique qui tient compte des entités autochtones et crée des œuvres édifiantes qui affirment notre souveraineté envers nos propres corps et nos propres esprits. À travers une variété de techniques, dont la photographie, le film, la sculpture, le perlage et la couture, les artistes partagent avec nous des manières douces et puissantes d’exister et les réalités de cette existence dans le monde en tant qu’entités autochtones.

La Biennale d’art contemporain autochtone (BACA) tient à remercier le Conseil des Arts du Canada, le gouvernement du Québec (Conseil des arts et des lettres du Québec, Fonds d’investissement pour le rayonnement de la Métropole, Secrétariat des affaires autochtones), le Conseil des arts de Montréal, Tourisme Montréal, ses partenaires de diffusion et ses partenaires médias.

Lancée en 2012, la Biennale d’art contemporain autochtone (BACA) est un organisme à but non lucratif basé à Montréal (enregistré en 2016) qui promeut le travail des artistes autochtones. La biennale a lieu tous les deux ans, dans plusieurs lieux, et chaque itération se concentre sur un thème spécifique. L’événement s’adresse à un public de plus en plus large – autochtone et non autochtone – et présente des artistes émergents et établis. Notre mission est de promouvoir l’art autochtone, de sensibiliser et d’éduquer le public aux questions culturelles des Premières nations.